Ecole

Sur cette rubrique, vous pouvez soumettre une contribution liée à la vie quotidienne, et la Ville de Compiègne.

Votre contribution est bien-sûr soumise à modération et sera mise en ligne dès sa lecture. Pour être publiée une identification est nécessaire. (NOM, Prénom). Seul votre prénom sera publié. Si vous souhaitez voir apparaître également votre nom, merci de nous en faire la demande.
Vous vous engagez à avoir lu et approuvé le contenu de la rubrique "Nethique" consacrée aux règles du forum Compiègne Gagnante avant l'envoi de votre message.

Rythmes scolaires à Compiègne : une rentrée avec garderie plus chère et sans activités

samedi 20 septembre 2014

Intervention au cours du Conseil municipal du 19 septembre :
 
Augmenter les tarifs de garderie, et proposer un simple service de garderie, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, c’est votre façon bien particulière de souhaiter une bonne rentrée aux familles compiégnoises !
 
En mai, vous souhaitiez refuser d’appliquer la réforme avec fracas pour des raisons politiciennes. Et c’était sans doute parce que quelques éclats médiatiques étaient de bon ton pour votre campagne à la Présidence du Sénat.
 
En juillet, vous annonciez vouloir appliquer la réforme, et c’était bien normal car ne pas appliquer cette réforme aurait été illégal.
 
Aujourd’hui, au moment de la rentrée, au moment où les parents attendent que l’équipe municipale s’intéresse à l’intérêt des enfants de Compiègne, vous nous proposez le néant, et le chaos.
 
Le néant, car – soyons sérieux – je n’ai pas en tête d’exemples de villes choisissant cette façon de faire, ou plutôt de ne pas faire.
 
Le chaos, car – c’est incontestable – si vous aviez préparé avec pragmatisme l’arrivée de cette réforme, elle aurait été budgétisée, et surtout, c’est une rentrée bien plus sereine qui aurait été proposée aux Compiégnois.
 
Alors ? Quelles suites ? Il est temps de ne plus perdre de temps. Il est temps de plancher sur l’organisation positive de cette réforme en imbriquant complètement la dimension éducative de l’accompagnement comme le font les autres collectivités.
 
De nombreuses possibilités sont offertes, et vous savez que Solange Dumay* est complètement à votre écoute pour participer aux propositions constructives pour l’intérêt des enfants.
 
Augmenter les tarifs de garderie, vous l’avez compris, cela n’a pas de sens dans le contexte actuel, tant que les propositions d’activités ne sont pas établies.

Richard VALENTE,

Conseiller municipal de Compiègne 
Groupe Compiègne Gagnante
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

*Conseillère municipale PS, Groupe Compiègne Gagnante membre de la Commission municipale de l'enseignement et de la formation.

A Compiègne, les enfants ne sont pas des cobayes !

samedi 17 mai 2014

Philippe Marini et son équipe refusent d’appliquer la réforme des rythmes scolaire et prend en otage les parents, les enfants, et les équipes éducatives et pédagogiques !


La réforme des rythmes scolaires est une réforme utile, et tout le monde  s’accorde à considérer que les enfants ont tout à gagner lorsque leur semaine d’école est sur 4,5 jours et non 4.
Il y a bien-sûr eu des interrogations - et c’est normal - et le Gouvernement a entendu ces interrogations et proposé des adaptations utiles.
Partout en France, les municipalités de gauche comme de droite jouent le jeu et ont rendu leur copie dans le cadre de la réforme. Et elles ont raison, car il s’agit tout simplement de l’intérêt des enfants.
« Monsieur le Maire, à Compiègne, vous décidez de transformer la ville en  laboratoire de l’inaction, et choisissez le désordre, tout simplement parce que pour des raisons purement politiciennes, lorsqu’une réforme à appliquer vient d’un gouvernement de  gauche, vous la refusez et sombrez dans l’excès, et l’extrêmisme qu’on vous connaît.
Oui,  ce n’est pas une première. Vous nous avez fait le même coup avec les emplois d’avenir que vous refusez de signer pour les même raisons politiciennes.
Les jeunes, et cette fois, les enfants, les parents, et les Compiégnois vous remercieront.

Dans notre ville, tout permet d’appliquer cette réforme dans de bonnes conditions. Le périscolaire existe déjà. 
Ce ne sont pas les difficultés financières de la ville de Compiègne qui conditionnent votre prise de position, c’est bel et bien votre mauvaise volonté. »

Richard VALENTE,
Conseiller municipal de Compiègne 
Groupe Compiègne Gagnante
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Quelle politique de restauration scolaire à Compiègne ?

dimanche 22 juin 2008

Alors que la plupart des villes française s'attache à trouver des solutions pour faciliter l'accueil de l'ensemble des enfants durant le repas de midi, le maire de notre cité impériale souhaite augmenter de façon spectaculaire les tarifs de restauration scolaire.
Avec ce type de pratique, les compiégnois retiendront le peu de considération de Philippe Marini pour le pouvoir d'achat des habitants.
Il existe pourtant de nombreuses pistes de solutions techniques pour proposer aux compiégnois une restauration scolaire moderne, et pratique.
Un peu de courage, de sérieux, et d'attachement à la solidarité faciliterait beaucoup la gestion de ce dossier ...

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Contributions, réactions ...

​​​​​C'est à vous !