Cadre de vie

Sur cette rubrique, vous pouvez soumettre une contribution liée à la vie quotidienne, et la Ville de Compiègne.

Votre contribution est bien-sûr soumise à modération et sera mise en ligne dès sa lecture. Pour être publiée une identification est nécessaire. (NOM, Prénom). Seul votre prénom sera publié. Si vous souhaitez voir apparaître également votre nom, merci de nous en faire la demande.
Vous vous engagez à avoir lu et approuvé le contenu de la rubrique "Nethique" consacrée aux règles du forum Compiègne Gagnante avant l'envoi de votre message.

L'équipe municipale ne comprend toujours pas la difficulté pour se garer à Compiègne !

Samedi 9 juillet 2016

Se garer à Compiègne est-il aujourd’hui plus facile qu’hier ? La réponse est : "Non." 
La présentation du rapport ce 8 juillet sur le stationnement laisse encore une fois perplexe, car beaucoup de parkings connaissent des fréquentations en baisse. Les exemples présentés le démontrent : Capucins : -2.7%, Marché aux herbes : -2.3%, Guynemer : +8.2%, Bouvines : -9.5%.
Cette situation invite sans doute à revoir la copie de la nouvelle configuration du stationnement à Compiègne qui n’a pas eu d’impact efficace en terme de fréquentation.
Les recettes supérieures annoncées ne peuvent pas être une source de satisfaction. Les Compiégnois paient plus cher aujourd’hui un service qui les intéresse moins.
Je me permets de compléter ces observations par le constat du nombre de places supérieur pour la société Hertz en 2015 sur le nouveau parking avec Oise-rue de Clermont. Cette « privatisation » de fait de ce parking a-t-elle un impact positif pour les Compiégnois ?  Ce parking était auparavant beaucoup plus utilisé. Et cette situation presque « surréaliste » est révélatrice de la nouvelle donne non satisfaisante pour se garer à Compiègne.
Il manque réellement un équilibre plus habile et surtout plus pratique pour tous  entre les parkings gratuits et les parkings payants.

Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Le stationnement à Compiègne : le choix de "privatisation" des aires de stationnement connaît ses limites

Samedi 2 avril 2016

Les recettes de stationnement sont à la baisse, et la solution consisterait à multiplier les verbalisations. On s'interroge sur la logique de cette solution.

La Chambre régionale des comptes observe que la ville perd de l'argent via la "privatisation" en quelque sorte de ses aires de stationnement. Le rôle de notre municipalité est-il d'"engraisser" les opérateurs privés ?! Ce choix a des limites évidentes. Il laisse d'autant plus songeur que nous ne pouvons pas considérer qu'il est si simple de stationner à Compiègne. Les commerçants et les Compiégnois font régulièrement remonter leurs insatisfactions à ce sujet.

Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Arc - Le projet des Sablons : l'une des plus belles forêts d'Europe Natura 2000 défrichée, et des habitants des avenues déconcertés !

Jeudi 31 mars 2016

Certains  aspects du projet d’aménagement du camp des Sablons laissent perplexes et c’est bien le moins.

L’avis de l’autorité environnementale sur l’étude d’impact stipule clairement qu’avec ce projet, il y aurait des « incidences sur les sites Natura 2000 » et plus particulièrement sur la zone  « massif forestier » directement impactée par la réalisation d’un boulevard urbain.

Notre forêt est l’une des plus belles d’Europe, et nous entamerions un projet consistant à défricher cette magnifique forêt domaniale « Natura 2000 ».

A Compiègne, et dans l’agglomération, nous avons toutes les raisons d’aimer passionnément cette forêt, qui d’ailleurs attirent la curiosité de nombreux touristes. Et soyez-en assuré, Monsieur le Président, les touristes qui se promènent dans notre agglomération ne sont pas tous écologistes.

Je voudrais attirer également l’attention sur les répercussions de ce projet sur  la vie des habitants des avenues de Compiègne. Si demain, les Compiégnois se trouvent confrontés à cette nouvelle route traversant la forêt.  Je ne suis pas certain de leur réjouissance.

Richard VALENTE,
Conseiller communautaire 
Agglomération de la Région de Compiègne
Conseiller municipal de Compiègne
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

A Compiègne, les habitants de nos quartiers prioritaires doivent mieux vivre !

Samedi 20 juin 2015

Le contrat de ville est une occasion appréciable de réfléchir et agir pour les politiques liées à la vie     quotidienne des habitants de nos quartiers prioritaires.

Ce contrat concernera tout particulièrement les habitants du Clos des Roses, Vivier Corax, et la          Victoire. Cela nous encourage à ne surtout pas oublier que l’Echarde mérite également toutes les  attentions même si ce quartier ne fait pas partie des cibles privilégiées dans ce contrat.

Je voudrais souligner les dimensions essentielles que nous devons avoir en tête dans le cadre de cette démarche. Les acteurs du contrat de ville sont nombreux, et nous pouvons compter sur leur envie de bien faire. Je pense aux acteurs publics, associatifs ou bien sûr aux citoyens. Sur ce point, il me semblerait utile d’informer encore plus largement nos habitants de la possibilité qu’ils ont d’être associés à la vie de leur quartier.

Le bien-vivre, l’emploi, le cadre de vie sont abordés dans le contrat de ville. Ils sont cruciaux.
N’oublions surtout pas d’utiliser les outils de l’innovation et de l’implication citoyenne. Vous savez que je suis un défenseur parfois acharné des dispositifs facilitant le lien entre les habitants. Le contrat de ville peut être une belle opportunité pour vanter plus encore les mérites de dispositifs comme le service civique. La jeunesse a en effet un rôle tout particulier à jouer dans un contexte parfois très difficile.

Je pense que les actions éducatives, les actions culturelles, les actions sportives  et les actions liées au respect de l’environnement doivent être très présentes dans ce contrat de ville. 

Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Se garer à Compiègne est toujours aussi difficile. Et une hausse des tarifs n'aidera certainement pas à dynamiser notre centre-ville.

Samedi 13 décembre 2014

L'équipe du Sénateur-Maire a proposé ce 12 décembre l'augmentation des tarifs de stationnement.
Le signal donné aux Compiégnois n'est pas positif ! Nous défendons la multiplication des zones bleues à Compiègne. Intégrer plus de zones bleues dans la ville permettrait aux Compiègnois de circuler plus librement et de s'arrêter avec facilité pour acheter en coeur de ville. 


Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Compiègne ne doit pas multiplier les aires de stationnement "privatisées" !

Samedi 13 décembre 2014

L'équipe du Sénateur-Maire envisage de poursuivre la "privatisation" des aires de stationnement à Compiègne.
Ces réflexes de gestion posent question dans le cadre de la vision que l'on doit avoir d'une ville sur le long terme.
Alors que d'autres villes réussissent de meilleure façon à équilibrer l'offre gratuite et payante. Sur Compiègne, le déséquilibre est flagrant et ne permet pas le déplacement dans la ville de manière facile.

Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

L'accès aux personnes handicapées doit être amélioré à Compiègne avec sincérité.

Samedi 13 décembre 2014

Compiègne a encore beaucoup à faire pour améliorer l'accessibilité aux personnes handicapées. La création d'une commission spécifique pour améliorer la situation doit être encouragée. 
Je note que  Madame Oger, Conseillère municipale de Compiègne ne participera pas à cette commission. Si cela avait été le cas, nous aurions pu être choqués  : Madame Oger nous avait expliqué lors du dernier Conseil Intercommunal les façons de pouvoir ne pas appliquer immédiatement les réglementations en vigueur pour l'accès aux personnes handicapées dans les cabinets médicaux.

Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Nos quartiers doivent s'embellir à l'extérieur et ... à l'intérieur !


Samedi 15 novembre 2014

Le Conseil municicipal du 14 novembre a voté l'amélioration des espaces verts et de l'éclairage dans le quartier du Clos des Roses. Ce type d'embellissement pour nos quartiers ne peut-être qu'apprécié. 

Rendre l''extérieur d'un quartier agréable est une bonne chose. 
Humaniser également un quartier est un point très important.

Nous savons que les habitants du quartier ont vécu dernièrement des moments difficiles, et les options que l'on prend à l'échelle d'une ville peuvent améliorer la vie quotidienne de tous.

Cela passe par la police de proximité, la valorisation de la médiation, l'utilisation de dispositifs souvent peu onéreux pour une ville mais très efficaces comme les emplois d'avenir ou le service civique.

Mettons de la vie dans nos quartiers, et la vie n'y sera que plus agréable !

Richard VALENTE
Conseiller municipal
Groupe Compiègne gagnante
www.RichardValente.net
​​www.Compiegne-Gagnante.net
​www.pscompiegne.fr
06.29.75.78.68

Agir pour une meilleure qualité de vie 


Qu’il s’agisse de la jeunesse, de l’école, de la vie des quartiers, de la tranquillité publique,  du logement, de l’aménagement urbain, de l’environnement ou de la culture, nous devons agir quotidiennement pour améliorer le quotidien des Compiégnoises et des Compiégnois. La ville de Compiègne ne doit pas être bradée, et doit avant tout profiter aux habitants.

Parmi les projets que nous voulons :

  • Permettre à chaque quartier de disposer de restaurants scolaires, ce qui n’est toujours pas le cas  actuellement. L’alimentation locale et bio de la restauration scolaire  doit être développée, et nous devons maintenir un tarif progressif tenant compte des revenus
  • L’équipe en place a laissé à ses successeurs le soin de mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires. Nous souhaitons la faire avec une seule boussole : l’intérêt des enfants et l’accès de tous à la culture. Nous voulons des  enfants instruits, heureux et curieux.
  • Développer les initiatives citoyennes créant du lien entre les générations. (service civique & partenariats associatifs)
  • Créer une maison de la santé afin de garantir un meilleur accès aux soins en ville, et faciliter l’arrivée de  professionnels de la santé.
  • Rendre un aspect plus verdoyant à la ville, en multipliant le nombre d’arbres et végétaux intramuros.
  • Créer une ligne verte (téléphone et internet) dédiée à la propreté de la ville pour intervenir rapidement et éviter  d’incommoder les riverains et passants.
  • Rendre la circulation en ville plus facile (Kiosque Info Mobilité, plan de déplacement urbain, accessibilité personnes à mobilité réduite), et renforcer la  sécurisation des voies cyclables et la piétonisation. Créer des zones sécurisées (zones 20 & 30) à proximité des écoles, collèges, lycées et maisons de retraite.
  • Renforcer la sécurité des biens et des personnes (police de proximité et médiation). 
  • Créer une Maison des Associations et de la Culture permettant la mise en valeur  des talents culturels et  associatifs locaux. (Clos des Roses, Bellicart, Vivier Corax, La Victoire et toute la ville.) Encourager la production artistique  en  facilitant sa promotion y  compris dans une démarche touristique.  (Panier culturel.). Créer un skatepark.

L'équipe Compiègne Gagnante

Et si on parlait d'environnement sérieusement ?

lundi 29 juin 2009

A l'heure où les médias s'intéressent un peu plus à l'environnement, à l'heure où les écologistes connaissent un succès important lors des échéances électorales, pourquoi ne tenons-nous pas compte sérieusement des exigences environnementales du XXIème siècle ?
L'environnement n'est pas une question qui mérite des petites réponses, des petits spots télévisés, de belles déclarations sans suites ... Le respect de l'environnement et la préparation d'une Terre des siècles à venir sauvegardée pour les générations futures, doivent mobiliser chaque acteur public et chaque particulier pour la préservation de notre planète.
A l'échelle locale au coeur de notre cité impériale, l'on pourrait fort bien imaginer des événements mettant à l'honneur la faune et la flore locale.
A quand un tourisme vert compiégnois à la hauteur de notre cité ?
A quand une ville où les piétons s'insèrent plus facilement ?
Les belles idées doivent se transformer en belles actions !

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Peut-on réveiller Compiègne l'été ?

samedi 23 août 2008

Est-il raisonnable de s'enorgueillir d'un lourd et pesant sommeil de notre cité impériale durant l'été ? La saison se termine, et le bilan à retenir est bien loin des espérances que l'on peut avoir.
Tout d'abord, nos atouts touristiques méritent d'être mis en valeur de plus grande façon. La forêt, notre château, nos parcs, nos musées, méritent une mobilisation des énergies et une multiplicité des animations facilitant la mise à l'honneur de ces forces.
Et puis, il est des animations "ratées" que l'on doit revoir à tout prix. Le "Compiègne-plage" proposé par la municipalité frise le ridicule tant, les Compiégnois, de façon logique, sont peu attirés par cette animation le long de l'Oise. Un meilleur agencement, plus d'animations, une meilleure information sont des pistes d'amélioration non négligeables pour une opération qui pourrait concerner beaucoup de concitoyens de Compiègne. Effectivement, tous les Compiégnois ne sont pas en vacances en août ...

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Comment dynamiser la ville ?

mardi 26 février 2008

Compiègne a des atouts touristiques et culturels exceptionnels : histoire locale, musées, forêt, théâtre impérial ...
La ville doit proposer un accueil de qualité et développer son offre touristique et culturelle.
C'est un formidable gisement d'emploi notamment pour les personnes aujourd'hui en difficulté d'insertion professionnelle.
C'est aussi un enjeu de développement durable qui passe par :

  • Un quartier de gare accueillant, réhabilité et accessible pour les travailleurs du Compiégnois et les visiteurs de la ville.
  • Une réhabilitation des espaces publics du centre ville pour l'embellissement et l'accessibilité.
  • Une politique foncière de maintien du commerce en centre ville est nécessaire à la vie locale et au tourisme.
  • Des locaux commerciaux et professionnels doivent voir le jour dans tous les quartiers.

Les nouveaux quartiers de Compiègne

samedi 19 janvier 2008

Une ville se façonne toujours de nouveaux quartiers, de nouveaux paysages au fil du temps.

Compiègne ne déroge pas à la règle, et les années à venir seront l'occasion de construire de nouveaux espaces. Le quartier Royallieu est un bon exemple d'évolution imminente.

Quel est le quartier idéal que l'on peut imaginer pour Compiègne et les Compiégnois ?
Je crois qu'une ère nouvelle doit pouvoir concilier exigence environnementale, praticité, dynamisme économique, et mixité sociale.
Le nouveau quartier Royallieu abritera un bâtiment hautement symbolique : le Mémorial de la déportation.
En plus de ce rappel de l'histoire, l'étude de la création d'un groupement scolaire mérite d'être à l'ordre du jour.

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Compiègne-Plage : une bonne idée ?

samedi 4 août 2007

Lorsque la ville se donne un air de vacances, il serait indécent de ronchonner ... Pourtant, la version compiégnoise de Paris-Plage mérite de réelles améliorations.

D'une part, pour permettre le succès d'un tel événement, il doit inévitablement avoir lieu le plus près possible du centre ville, ce qui n'est pas le cas actuellement.
Si cette option est impossible, un parcours fléché thématique a tout son sens.

D'autre part, pour donner des lettres de noblesse à une plage, il faut inévitablement du sable fin en quantité importante, et des animations nombreuses : ballades fluviales, jeux pour enfants, et prestations artistiques.

L'autre question à se poser est bien entendu la valorisation nécessaire des atouts naturels de notre ville : notre patrimoine historique, et notre magnifique forêt méritent toujours plus d'être mis à l'honneur.

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Se garer à Compiègne ...

vendredi 1er juin 2007

Invitez des amis, garez-vous en centre ville et vous aurez compris le doux agacement que connaissent beaucoup de compiégnois pour se garer dans la cité impériale.
Les stationnements payants ont été multipliés au fil des années, et cela sans véritable réflexion alternative.
D'une part, il est évident que la multiplication des stationnements payants réduit les libertés individuelles des citoyens.
D'autre part, on ne peut pas proposer des solutions visant à réduire le nombre d'abus de stationnements illimités sans défendre des principes de justice et d'équité.
De grands espaces piétons, et des parcs de stationnements gratuits et nombreux ne sont-ils pas la voie de la sagesse et de la modernité ?

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Un stationnement à moindre coût pour les résidents

samedi 11 août 2007

Le stationnement doit répondre à plusieurs préoccupations :
1. Permettre la liberté totale aux riverains et visiteurs d'aller et venir dans la ville (et appliquer les règles fondamentales de liberté individuelle);
2. Faciliter la rotation pour permettre le dynamisme commercial de centre ville;
3. Faciliter la vie quotidienne des résidents.

  • Il me semble effectivement que les zones dites "bleues" sont à multiplier.
  • Quelques parkings gratuits sont à créer.
  • Le stationnement à l'année à moindre coût doit être possible pour les résidents à proximité de leur habitation. (Exemple : Abonnement annuel à 20€).
  • Quelques stationnements gratuits de très courte durée peuvent être imaginés également. (Exemple : à proximité des banques).

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Compiègne, piétonne ?

samedi 17 mai 2008

A l'heure où l'on imagine à nouveau la rue de Pierrefonds piétonne, la réflexion sur la place que l'on doit laisser au piéton dans notre cité impériale mérite d'être à l'ordre du jour.

La politique, c'est imaginer l'avenir. Il n'est donc pas inutile de penser à la cité impériale du XXIIème siècle dès maintenant.
Comment ne pas rêver d'une ville moderne où le piéton a une part plus belle ?
Je crois que l'heure n'est plus à s'offusquer d'une ruelle supplémentaire piétonne. Nous devons imaginer, une extension des zones piétonnes à Compiègne, tout en respectant l'harmonisation de la circulation des différents moyens de transports.

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Quel cadre de vie à Compiègne ?

samedi 23 février 2008

A l'heure des villes durables où l'on privilégie les transports en commun, le piéton et le cycliste, Compiègne propose une vision de la ville des années 60. Le pont dit du Port à bateaux est déraisonnable :

  • circulation augmentée de 25 %
  • pollution pour le centre ville
  • nuisances graves pour les quartiers de l'Université et des Capucins déjà actuellement encombrés
  • coût élevé pour les contribuables, au moins 25 millions d'euros, à la seule charge des Compiégnois. Pour faire faire des économies à l'Etat ?

Deux défis majeurs sont à relever durant les prochaines décennies : contenir le réchauffement climatique et amortir la fin du pétrole bon marché.
Demain, on ne se déplacera ni comme hier, ni comme aujourd'hui.
Consommer toujours davantage pour fabriquer toujours plus de déchets n'est pas un horizon pour l'humanité.

Il ne s'agit pas de culpabiliser les individus. Il faut montrer l'exemple.
Et il y a encore beaucoup à faire.
Il suffit de suivre le camion de ramassage des ordures en centre ville, pour comprendre que les habitants qui vivent dans des appartements anciens n'ont pas la possibilité matérielle de pratiquer le tri sélectif, faute d'équipement mis à leur disposition par la Ville !

Le développement durable n'est pas un trophée qu'on arbore une fois par an, mais une discipline quotidienne.

Compiègne au fil de l'Oise ...

vendredi 1er juin 2007

Et si Compiègne devenait une ville où l'eau est mise à l'honneur ?
Les longs de l'Oise méritent hautement d'être aménagés de meilleure façon.
Tout comme les cours Guynemer pourraient devenir un lieu de promenade plus chaleureux ...

Richard VALENTE,
Changer d'ère à Compiègne
www.RichardValente.net
​www.Compiegne-Gagnante.net
06.29.75.78.68

Contributions, réactions ...

​​​​​C'est à vous !